07 septembre 2009

le cheval à deux têtes

cheval

 

Je l'ai vu dans un pré au bord de la route
près d'Aubord (c'est le nom du village près duquel
dans un pré j'ai vu le cheval à deux têtes
au bord de la route).
  une étrange vision 
silhouette comique.
Je l'ai revu plusieurs jours de suite
au même endroit. Il s'était légèrement déplacé 
toujours dans le même sens, ou pas
comment savoir
puisqu'il a une tête à chaque extrémité.
Comme il a deux têtes
une à chaque extrémité, vous pensez sûrement
qu'il n'a pas de queue
et bien si, il en a deux!
une également  à chaque extrémité
et à moins d'avoir quatre extrémités
ce qui est tout bonnement impossible,
il a une queue de chaque côté
ou devrais-je dire une à l'avant et une à l'arrière
à l'endroit des têtes
-Quelle drôle d'idée!
-au contraire,
c'est une idée tout à fait ingénieuse:
voilà un animal qui peut se targuer d 'avoir une vie meilleure,
plus douce et cela à moindre frais
un animal profilé pour lutter contre les assauts incessants
de myriades de mouches qui en ont après sa tête.
Une queue pour une tête.
-la belle affaire! alors pourquoi deux? pourquoi pas trois?

-le cheval de Troie est celui d'une autre bataille
là, c'est un ballet à deux!
seul, le cheval est impuissant contre ses assaillantes .
Comment les chasser avec sa queue
alors qu'elles s'affairent autour de ses yeux?
comment balayer les méchantes du tour de sa tête avec la queue
qui par définition est  à l'opposé ?
c'est une histoire sans queue ni tête
alors qu'à deux cela devient un jeu .
debout l'un contre l'autre, tête-bêche, 
de  sorte qu'un seul corps est visible.
Il n'y a plus qu'à agiter la queue de temps en temps
  pour éloigner ces nuisibles de la tête de l'autre,
si bien qu'elles sont éloignées en retour de sa propre tête.
Le bien-être de l'un assure le bien-être de l'autre:
une association parfaite!

Posté par pascalebete à 22:10 - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires sur le cheval à deux têtes

    10.9.9

    Bon, hier c'était pile 9.9.9 !
    Mais, à la lecture c'est pas mal, ce léger décalage.
    J'aime beaucoup la majorité de tes images et les textes. J'avoue ne pas les lire tous. La transformation qui s'opère avec l'apparition des dessins, j'aime encore plus. Et le dernier, l'histoire du petit cheval, m' a beaucoup plût. Bravo et merci.
    Brigitte

    Posté par Brigitte Conesa, 10 septembre 2009 à 10:23 | | Répondre
  • Je l'aime ton histoire... et puis en plus elle me rappelle une anecdote que je pense en plus être la seule à connaitre (il est trop fort!)... Et puis ça sent bon les vacances, le melon (beurk), la ciboulette et le camping sauvage!

    Posté par marchentong, 19 septembre 2009 à 21:06 | | Répondre
  • en savoir plus

    j'aimerai juste dire que dans mon cas ,
    j'ai vraiment un songe cette nuit il y'avait des chevaux a 2 têtes qui passait devant moi
    il y'avait des personnes qui chevauchaient avec

    que peut on dire de ce songe

    Posté par oscar, 27 octobre 2011 à 09:58 | | Répondre
Nouveau commentaire